prevnext
Menu

Carpe

La carpe (Cyprinus carpio) :
Anglais : Carp. Allemand : Karpfen Espagnol : Carpa

– Description : La carpe a une nageoire dorsale longue qui comprend un premier rayon épais et dentelé. Ses nageoires pelviennes sont à l’aplomb de sa dorsale. Elle possède une bouche protractile à lèvres charnues. Ses lèvres supérieures sont munies de quatre barbillons, les deux premiers sont courts et minces, et les deux autres, à la commissure des lèvres sont épais et plus longs.

Elle est principalement représentée par 3 espèces :
– La carpe commune dont le corps est entièrement recouvert d’écailles, a le dos brun verdâtre ou bleuté et ses flancs sont ocres mêlés de gris avec des reflets or.

– La carpe cuir tient son nom de sa peau brunâtre ressemblant au cuir. Son ventre et la forme de son corps sont plus trapus que celle de la carpe miroir. Elle est dépourvue d’écaille, bien que parfois elle en possède une rangée sur le dos.

– La carpe miroir possède un corps trapu légèrement bossu. De grosses écailles sont réparties comme tel sur son dos : soit à la base des nageoires, et/ou vers le pédoncule caudal, et/ou à proximité des opercules et/ou de manière complètes ou parsemées le long de sa ligne latérale. Sa peau a des reflets violacés.

Son régime alimentaire est composé principalement de larves de chironome (vers de vase), et autres invertébrés benthiques, malgré sa réputation de poisson herbivore. Le phytoplancton qu’elle consomme représente moins de 10% de sa nourriture. Elle se nourrit sur le fond en s’aidant de sa bouche et de ses barbillons comme organes tactiles. C’est en début et fin de journée qu’elle se nourrit le plus et surtout durant la période estivale. C’est un poisson poïkilotherme, la température interne de son corps varie avec celui de son milieu ambiant. Lorsque la température d’eau diminue elle mange beaucoup moins souvent. De ce fait, un même poisson peut perdre plusieurs centaines de grammes, voire plusieurs kilos pour les plus gros sujets, durant la période hivernale et les reprendre très rapidement dès les premières hausses de température du milieu.
-Reproduction : (de mai à juillet). Elle atteint sa maturité sexuelle à l’âge 3 ou 4 ans pour la femelle et 2 ans pour le mâle. Le frai donne lieu à des ébats bruyants (la femelle saute en surface signalant ainsi au mâle qu’elle est prête à pondre), dans une eau d’au moins 20°C. Les carpes fraient dans des eaux peu profondes où la femelle dépose ses œufs sur des supports végétaux, les racines ou les souches.
-Taille : La carpe est en effet le plus gros poisson de la famille des cyprinidés. Elle peut atteindre une taille record de plus d’un mettre pour un poids passant les 35de kilos. Des sujets de cette taille sont capturés chaque saison sur la rivière Lot.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *